Gardiens Du Temps Index du Forum
 
 
 
Gardiens Du Temps Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Charte de guilde

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Gardiens Du Temps Index du Forum -> Gardiens Du temps -> Gardiens Du temps
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Thorkyn
Chevalier
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2007
Messages: 76
Localisation: Reims
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
Classe: Prêtre

MessagePosté le: Ven 21 Sep - 10:52 (2007)    Sujet du message: Charte de guilde Répondre en citant

1) CONVIVIALITE


On ne devrait pas avoir à préciser ça... mais en fait vaut mieux : la qualité de l'entente entre les membres aura toujours préséance sur tout le reste. La convivialité est et restera la priorité numéro un de notre guilde.

Aucun temps de présence particulier n'est demandé pour rejoindre la guilde. Aucune considération d'âge non plus. Tout ce qui importe, c'est d'avoir les mêmes objectifs... et surtout de bien s'entendre, on ne le répétera jamais assez.

En ce qui concerne nos objectifs, justement, ceux qui jouent moins ne pourront pas avoir les mêmes, en JCE, que ceux qui ont un gros temps de jeu. Mais la suite démontrera qu'on peut tout à fait appartenir aux Gardiens Du Temps, et partager ses objectifs de guilde, tout en ayant un temps de jeu « casual ».



2) LANGAGE


Condition sine qua non pour nous rejoindre : un langage correct. Ce qui, dans notre interprétation, exclut le SMS, les abréviations abusives, etc.

Il y aura une certaine souplesse, bien sûr. Mais les nouveaux arrivants devraient vraiment veiller à ça, pour qu'on ne se fasse pas une mauvaise image d'eux direct.



3 )APPROCHE DU JCE


Notre but est d'en voir le plus possible.

Ce qui inclut, et nous insistons sur ce point, les instances devenues « inutiles », que sont par exemple le Pic de Rochenoire, Stratholme, le Coeur du Magma, le Repaire de l'Aile Noire, etc.
Tout simplement parce que certains parmi nous n'ont jamais eu l'occasion d'y aller, d'autres l'ont fait mais pas dans de bonnes conditions, etc. Nous programmerons donc toutes ces instances, non pas pour les refaire en boucle comme à l'époque ou on y cherchait avant tout à s'équiper, mais simplement jusqu'à ce que chacun de nous les ai vues, et ait vaincu les différents boss. Nous n'aurons sans doute pas besoin d'y passer énormément de temps, étant donné les nouveaux avantages que nous confèrent à présent l'itemisation et l'ouverture des niveaux jusqu'au 70. Mais on tient à les voir


Parallèlement, nous sommes partants pour découvrir les donjons de l'Outreterre. Mais pour ces derniers, notre progression ne sera pas rapide. Nous nous refusons à deux choses : primo, farmer des composants pour potions, etc. ; et secundo, enchaîner un donjon en boucle jusqu'à posséder l'équipement considéré comme nécessaire pour passer au « suivant ». Ceci étant posé, je suis persuadé qu'on pourra tout de même avoir accès à une bonne partie du contenu Burning Crusade, mais pas au même rythme que les autres guildes. Pour ceux qui n'auraient pas bien compris : les hardcore gamers adeptes de la course à l'avancée PvE, pour qui nous avons un amical respect, *ne sont pas les bienvenus* chez les Gardiens Du Temps
Il n'y aura jamais de travail à la chaîne chez nous, quelqu'en soit le prix, et y compris si cela signifie qu'on devra se priver de certains donjons de « l'extrême end game ».
Il n'y aura pas non plus de choses imposées en terme de template, de classe, ou de métier. Chacun doit jouer ce qui lui fait vraiment plaisir. Ensuite, à nous d'adapter nos stratégies pour réussir à avancer en PvE. Notre principe, c'est que tout est possible. Comme le prouvent régulièrement des vidéos, on peut venir à bout de n'importe quel donjon, avec n'importe quelle configuration de groupe. Et c'est là que se situe l'amusement, à notre avis. Nous ne sommes pas des bots


Enfin, la plupart d'entre nous trouvent leur plaisir et leur immersion dans l'accomplissement de quêtes, sans nécessairement se contenter des plus « utiles » en terme de rentabilité. Nous aimons les quêtes, nous en faisons beaucoup, et ça restera un truc important chez nous même une fois achevée la phase de leveling. C'est aussi très agréable, parfois, de faire ça à deux ou trois à la place d'un donjon, et cela permet de resserrer les liens entre membres de la guilde.

Dernière chose. Cela a déjà été dit mais je préfère bien insister : quand nous parlons de faire Zul'Gurub et compagnie, il n'est pas question de les enchaîner en boucle comme autrefois. Nous voulons simplement les « terminer ». Une fois que ça sera fait, nous n'y resterons pas pour nous équiper, ce qui serait inutile. Nous passerons directement au donjon suivant, et l'ensemble de cette « rétrospective » devrait donc être assez rapide.


4) APPROCHE DU JDR


Chez GdT, le canal de guilde est totalement libre.
La seule chose demandée est un langage correct. Le hors-sujet n'est donc pas interdit, même si à l'occasion, on peut imaginer qu'il sera demandé à certains membres de poursuivre leur conversation en privé, s'il est manifeste qu'elle n'intéresse qu'eux.

Nous n'avons pas non plus de background JDR pour notre guilde. Ce n'est pas la vocation de GdT.

Ceci étant dit, nous sommes sur un royaume JDR, et chacun de nos membres se doit de respecter scrupuleusement les rôlistes.
Ce point est crucial et passe par la connaissance de la conduite à tenir sur les différents canaux :
_ Canaux généraux numérotés (Général, Commerce, etc.) : Le langage doit y être correct, le style SMS est interdit. Le HRP y est autorisé, mais pas le hors-sujet. On a par exemple le droit d'y parler du jeu, sans nécessairement s'exprimer par la voix de son personnage. En revanche, il est interdit d'y faire des références anachroniques, hors « médiéval-fantastique », ou de parler de choses n'ayant rien à voir avec World of Warcraft.
_ Canaux /dire et /crier : Le langage doit y être correct, le style SMS est interdit. De plus, tout HRP y est interdit. Si on s'exprime en /dire ou en /crier, tout ce que l'on dit doit pouvoir être interprété comme sortant de la bouche de notre personnage. Les non-amateurs de JDR auront donc à l'esprit de s'exprimer de manière suffisamment neutre pour que les rôlistes alentour puissent considérer que c'est bien le personnage qui parle, et non le joueur.
_ Canal de groupe : En théorie, mêmes règles que pour /dire et /crier. (En pratique, dans les situations de combat, la plupart des joueurs s'accordent un peu de souplesse, tant au niveau des abréviations que du HRP.)

Les règles ci-dessus ne sont pas des exigences propres à GdT, mais bien celles de la charte Blizzard des royaumes JDR. Elles sont donc les mêmes pour tous et il convient d'y apporter le plus grand soin.

D'autre part, il n'est bien sûr pas interdit à nos membres de pratiquer le JDR, ni même d'organiser des events et de les proposer aux autres membres

Un membre ne sera jamais rappelé à l'ordre parce qu'il s'exprime par la voix de son personnage, y compris sur le canal de guilde. Pour ma part, je pense même que c'est souvent agréable et que ça favorise l'immersion. Mais ce qu'il ne pourra pas faire, en revanche, c'est reprendre ceux qui souhaitent rester en HRP. C'est leur droit le plus strict, sur ce canal. (Et c'est d'ailleurs conforme à la charte des royaumes JDR, qui autorise le HRP sur les canaux des guildes.)

A terme, la phase de leveling terminée et l'avancée JCE entrant dans une sorte de routine, il est probable que certains parmi nous auront davantage envie de se tourner vers le JDR, même si ce n'est que le temps d'une soirée, ou une heure par-ci par-là.
Si cela se confirme, il n'est pas impossible que GdT elle-même organise quelques events à l'occasion, après tout. C'est aussi ce qui peut rendre ce jeu un peu vivant, et apporter une certaine « détente » dans un climat qui tourne trop facilement à la compétition PvE.

Mais le canal de guilde restera toujours libre, pour les raisons suivantes : la validité d'un canal de guilde JDR me semble discutable, dans le sens où il y a des tas de choses à régler en HRP, en permanence. Et surtout, entre joueurs qui jouent beaucoup, il me semble inévitable que naisse une convivialité IRL/HRP, bien sympathique au demeurant quand on passe des heures et des heures ensemble, et qu'il me chagrinerait de devoir étouffer pour préserver la virginité JDR du canal.
Un canal de guilde pur-JDR, en tous cas dans mon expérience personnelle, est souvent vécu par trop de joueurs comme une contrainte, quelque chose qui les empêche de s'exprimer, et non comme un plaisir.

5) APPROCHE DU JCJ


Les objectifs de notre guilde sont clairement JCE. Nous voulons voir des paysages, des décors, des boss, etc.

Cependant, nous aimons aussi les quêtes, et certaines sont liées au JCJ. De plus, nous sommes conscients de l'excitation et du plaisir que cette pratique peut procurer.

Nous envisagerons donc certainement de monter des groupes pour les différents champs de bataille, en profitant par exemple des week-ends « consacrés » à tel ou tel BG.
Cela ne deviendra jamais notre priorité, mais je pense qu'il serait dommage de s'en priver. Surtout en guilde, je suis sûr que ça peut être très sympa. Et pour ceux d'entre nous qui sont débutants en la matière, ça permettra d'être épaulés par des adeptes du JCJ plus expérimentés.

Nous aimerons aussi tester le nouveau système des arènes, à l'occasion. Et on pourra participer parfois aux events JCJ organisés entre la Horde et l'Alliance.

6) LE BUTIN


Ceux qui ont lu jusqu'ici ont d'ores et déjà compris qu'on ne vient pas chez GdT pour le butin

Il n'en est pas moins nécessaire d'avoir une position très précise sur ce point, notamment pour les instances de raid.

La nôtre est la suivante : le hasard sera toujours le maître du butin le plus impartial.

Il y a de nombreux systèmes de butin possibles, selon les guildes. Certains visent plus de « justice », d'autres davantage « d'efficacité » pour le raid. Certains sont assez bons dans leur genre.
Mais il faut bien choisir, et ce qui a motivé notre choix, c'est ceci : éviter autant que possible les conflits.

Pour cela, le meilleur système est d'autoriser, pour chaque objet qui tombe, un /rand entre tous les membres présents des classes concernées par l'objet en question.

Le rôle du maître de butin se cantonnera à nommer les dites classes. Ce qu'il fera avec la plus large ouverture d'esprit possible. Prenons un exemple parmi mille : chez GdT, un objet apportant des bonus aux soins devra être proposé non seulement aux prêtres, mais également aux chamans, druides et paladins. Après, on fait confiance à chacun pour faire un /rand ou bien passer, selon la direction qu'il souhaite donner à son personnage. Mais c'est à lui de voir, pas question de décider à sa place.
De même, un joueur qui s'étonnerait que sa classe n'ait pas été citée pour tel ou tel objet aura tout à fait le droit de le dire, et de faire entendre son argument pour que le maître du butin ouvre éventuellement le /rand à sa classe. Cependant, la décision finale appartiendra toujours au maître du butin.

D'autre part, insistons bien sur le fait que, quelque soit l'instance, tous les membres du groupe ou du raid possèdent les mêmes droits. Qu'ils aient été pris en pick-up ou qu'ils appartiennent à la guilde, qu'ils soient des habitués du raid, des membres de guildes amies ou de parfaits inconnus... Ils sont là, ils donnent de leur temps pour jouer avec nous, ils ont le droit de tirer.

Voilà donc pour notre système de butin


Il a plusieurs avantages :
_ Lorsque ce sont les dés qui décident, on ne peut s'en prendre à personne. Moins de conflits, donc.
_ Les probabilités sont bien faites, et reconnaissent naturellement le bénéfice de l'ancienneté et de l'assiduité de présence. Plus tu es là souvent, plus tu vaincs de boss, plus tu as de chances d'avoir un bon objet. C'est beau, les maths.

Il possède des défauts aussi, dont nous sommes conscients :
_ Les objets ne sont pas attribués « au mérite ».
Défaut qui à mon sens n'en est pas vraiment un, puisque même le plus impartial des maîtres du butin ne peut pas être tout à fait objectif. Cette position serait je pense assez hypocrite. C'est tellement délicat à évaluer, le « mérite » de chacun, vive les embrouilles en perspective si on faisait ça ^^
_ Certains membres peuvent avoir l'impression d'être malchanceux.
Eh bien, rien n'empêche la politesse et l'altruisme ^^ Un membre qui a déjà gagné beaucoup d'objets récemment a tout à fait le droit de déclarer qu'il passe pour favoriser un autre membre moins bien servi par la fortune

Cela arrivera souvent, j'en suis sûr, et ça fera bien plus plaisir que si c'était « obligé ».
_ Le raid sera moins vite équipé de manière homogène pour poursuivre sa progression.
Eh oui, ça c'est clair ^^ Mais maintenant, je suis certain que tout le monde a compris que la course aux instances pour « être les premiers » ne serait jamais notre priorité.



7) LA HIERARCHIE


Chez GdT, il n'y a pas, et il n'y aura jamais, de hiérarchie au sens strict.
Il est très important pour nous ne pas recevoir d'ordres, et de ne pas avoir à en donner.

On ne porte aucun jugement sur les guildes semi-pro à la discipline de fer, mais c'est plus notre truc, c'est tout. Par exemple, nous n'imposerons aucun template. L'idée, c'est d'adapter nos stratégies aux joueurs présents, et non l'inverse. Ça demandera quelques wipes, forcément, mais justement ça nous semble plus excitant que de suivre à la lettre des spoils d'instances trouvés sur le net. On avancera moins vite, mais on espère que ça sera plus fun. Par chance, l'équipement de Burning Crusade semble plus favorable aux templates alternatifs, ce qui va dans notre sens.

Cool LE RECRUTEMENT


Il est très délicat de rassembler un groupe d'inconnus en espérant qu'ils vont tous s'entendre à merveille. Il faut donc bien comprendre qu'il n'y a aucun jugement de valeur dans l'acceptation ou non d'un membre. Ce n'est *jamais* sa personne que l'on juge, mais uniquement sa « compatibilité ».

Ceci étant dit, un nombre important de paramètres est à prendre en compte :

_ Objectifs du joueur.
Sont-ils réellement ceux de GdT ? Notre approche du PvE, notre politique de butin, notre attitude face au RP – en somme tout ce qui constitue l'identité d'une guilde – sont tout de même assez particulières. Il ne faut pas que quelqu'un vienne chez GdT simplement parce que ça a l'air sympa. Si cela se produit, cela entraînera deux dommages parallèles : d'une part le joueur en question va très vite ne plus se plaire chez nous, et être déçu ; d'autre part l'ambiance et l'identité de GdT vont en pâtir.

_ Personnalité du joueur et affinités avec les membres de la guilde.
Là encore, je suis persuadé qu'il y a des gens très sympas et respectables qui ne feront pourtant jamais de bons membres pour GdT.
Notre guilde a été fondé par un groupe d'amis, partageant un profil particulier, et donc disposés à s'entendre avec des personnes calmes, peu portées sur le conflit, très ouvertes d'esprit, enclines au dialogue, et plus enthousiastes que blasées par rapport au jeu lui-même. Cela ne signifie pas qu'on ne pourra pas apprécier d'autres gens, mais pour la paix de la guilde, il vaut mieux éviter de les recruter.
Une guilde qui ambitionne d'être conviviale est une communauté où l'on ne peut pas accepter tout le monde. Il y a des tonnes de guildes, où chacun pourra trouver son bonheur. Je suis certain qu'il est nocif de faire trop de compromis entre membres d'une même guilde. Si on sent qu'on ne va pas s'entendre, mieux vaut ne pas tenter, et rester entre personnes vraiment sur la même longueur d'ondes.

_ Personnage. Ce n'est pas le point le plus important, mais à terme, certaines classes seront peut-être sur- ou sous-représentées parmi nous. Dans ce cas, rien ne nous empêche de recruter un joueur d'une « mauvaise » classe, pour des raisons de convivialité. Mais il faudra garder à l'esprit, et bien lui expliquer, qu'il risque d'avoir beaucoup de mal à trouver sa place dans l'autre aspect de l'existence d'une guilde : celui du jeu en groupe, et du contenu non-accessible en solo.

_ Respect par le joueur de nos exigences. L'expérience a montré que nous ne pouvons plus nous permettre de croire les gens sur parole, lorsqu'ils affirment qu'ils vont respecter nos exigences en terme de qualité de langage, de respect scrupuleux des rôlistes, etc. Voilà pourquoi nous ne recruterons désormais plus sur simple bonne foi.

Mais à la fin, si on y arrive, on peut être sûr d'une chose : la vingtaine ou petite trentaine de membres constituant la guilde sera faite de gens super cools, qui s'entendront extrêmement bien, et qui seront d'accord à la fois sur leurs objectifs, la façon de jouer, etc.
Ca peut paraître utopiste... mais personnellement, je ne veux tout simplement pas jouer en guilde dans d'autres conditions ^^

_________________



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 21 Sep - 10:52 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Gardiens Du Temps Index du Forum -> Gardiens Du temps -> Gardiens Du temps Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com